Pourquoi valoriser les biodéchets ?

Pour produire de l’énergie…

Les biodéchets, en se décomposant, émettent du méthane (CH4), un gaz dont le potentiel énergétique permet de multiples applications :

  • production de gaz réinjecté dans le réseau utilisable, entre autres, sous forme de Gaz Naturel de Véhicule (GNV) en substitution au diesel ou à l’essence traditionnelle.
  • production d’électricité et de chaleur

 

En méthanisation, 1 tonne de biodéchets produit en moyenne :

  • 170 m3 de biogaz, dont 100 m3 (67,1 kg) de biométhane
  • 100 m3 de biométhane, c’est l’équivalent de 720 kWh (10,83 kWh/kg de méthane)
  • 1 tonne de biodéchets offre un potentiel énergétique équivalent à :
  • 190 kg de bois
  • 86 kg de charbon
  • 72 litres de fioul domestique
  • L’énergie nécessaire à une voiture pour parcourir 1.000 km.

En France, ce sont près de 500 unités de méthanisation qui transforment de la biomoasse diverse en énergie !

… mais aussi préserver l’environnement

  • Le méthane émis par les biodéchets est un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2 sur 1 siècle. Eviter le rejet de millions de tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère pour produire de l’énergie est un acte doublement vertueux !
  • Outre les émissions de gaz à effet de serre, valoriser les biodéchets dans une unité de traitement biologique adéquate permet d’éliminer les risques d’infiltrations de lixiviats dans les sols et de pollution bactériologiques des nappes phréatiques.
  • Enfin, le rendement énergétique lié à la production de biométhane est largement supérieur à celui de la production de chaleur par incinération des biodéchets.

Zoom sur le méthane...

Le méthane, un des 7 gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique.

8

 

 

Le méthane : un concentration croissante dans l’atmosphère.

9

Le Potentiel de Réchauffement Global (PRG) du méthane plus puissant que celui du CO2.

Le PRG est utilisé pour prédire les impacts des différents gaz à effet de serre sur le réchauffement climatique.

10

1 kg de méthane produit le même impact

que 72 kg de CO2 sur 20 ans

que 25 kg de CO2 sur 100 ans