Déchets alimentaires : l’article ci-dessous paru dans Green News Techno évoque les offres globales d’Axibio pour la collecte et le traitement des biodéchets (déchets alimentaires) des « gros » producteurs et des collectivités locales. Axibio est aujourd’hui en phase de commercialisation d’une offre d’équipements et de services visant à faciliter la collecte et la gestion des biodéchets (déchets alimentaires) dispersés. Même si l’obligation de collecter les biodéchets ne s’adresse aujourd’hui qu’aux producteurs (distribution, restauration…) produisant plus de 10 t/an, toutes ces structures, notamment de restauration collective, ne sont pas dotées d’outils adéquats pour répondre à leurs obligations de gestion sélective de ces déchets. C’est donc d’abord à cette cible d’acteurs que s’adresse l’offre d’Axibio : cantines d’entreprises, scolaires, universitaires… qui génèrent 15 t/an de biodéchets (environ 1 000 couverts/jour). Cette offre repose d’abord sur un équipement de collecte installé (vendu ou loué) chez les producteurs du déchet. Cette machine, l’Axibio A-600, est une machine compacte qui a l’avantage de faciliter le vidage des sacs, limitant déjà à la source la présence de plastique dans le mélange. Mais surtout, elle va gérer à l’intérieur les erreurs de tri. Un système de lacération du biodéchet suivie d’une sorte de tamis (pressage-raclage) va permettre de laisser passer le « mou » et retenir plastiques, pots de yaourt et autres capsules laissés par erreur. Au final, la machine ne va stocker qu’une matière propre à être méthanisée et réduite en volume (volume divisé par trois). Les erreurs de tri représentent en général aujourd’hui 4 à 15 % des volumes, et Axibio garantit d’en extraire encore 80 %. La qualité du mou organique obtenu est ainsi largement conforme à une future mise au champ des digestats, d’autant plus que les biodéchets sont nécessairement dilués et méthanisés en mélange avec d’autres intrants (taux de 30 % de biodéchets en général).
La valeur ajoutée de l’offre Axibio ne se limite cependant pas seulement au caractère technique de sa machine, apportant aussi tout l’accompagnement en gestion automatisée des données et documents réglementaires…