LA PROBLÉMATIQUE

Les collectivités territoriales doivent mettre à disposition de chaque citoyen – au plus tard en 2024 – une solution leur permettant de ne pas jeter leurs déchets alimentaires dans les ordures ménagères résiduelles.

Elles doivent donc généraliser le tri à la source et définir les solutions techniques pour valoriser les biodéchets en méthanisation ou compostage.

Télécharger notre livre blanc
sur la gestion et valorisation des biodéchets pour les collectivités
Télécharger notre livre blanc
sur la gestion et valorisation des biodéchets pour les collectivités
  • * champs obligatoires
  • ** Voir les mentions légales (mentions légales).

NOS SOLUTIONS

Les solutions proposées par Axibio s’appuient sur :

  • Des points d’apport volontaire pour une collecte efficace, économique et conforme à la réglementation (dont le principe du tri à la source) ;
  • Des équipements permettant la séparation des erreurs de tri et la massification des biodéchets avant leur envoi en centre de valorisation ;
  • Un contrôle d’accès innovant permettant le pesage des dépôts individuels ;
  • Un système d’information assurant une traçabilité des biodéchets et la gestion des documents réglementaires et administratifs, ainsi que le pilotage des collectes.

UNE ÉCONOMIE CIRCULAIRE

In fine, la solution globale d’Axibio permet de bâtir une véritable économie circulaire à l’échelle d’un territoire, dans une logique de circuits courts.

Collectivités économie circulaire
COLLECTIVITÉ
  • Gestion réglementaire
  • Traçabilité
  • Pilotage collecte
  • Bilan environnemental
  • Comptabilité incitative (contrôle d’accès)
MÉNAGES
  • Contrôle d’accès
  • Bilan environnemental
  • Comptabilité incitative
BIOSÉPARATEUR
  • Gestion réglementaire
  • Traçabilité
  • Pilotage collecte
SITE DE VALORISATION
  • Gestion réglementaire
  • Suivi valorisation
  • Bilan énergétique
  • Bilan environnemental (contrôle d’accès)

LA COLLECTE

Pourquoi l’apport volontaire

Chaque personne produit au minimum 1 kg de biodéchets par semaine. Le coût de collecte en porte-à-porte pour de faibles quantités est donc prohibitif et compliqué. De ce fait, la collecte sur la base de points d’apport volontaire est la solution la plus adaptée pour ce type de déchets. Pour un foyer moyen, l’utilisation d’un bioseau de 7 litres est largement suffisant.

Axibio a développé la GaïaBox™, un point d’apport volontaire aérien spécifique pour les biodéchets qui se décline en deux modèles : l’un utilisant une caisse-palette de 620 litres, l’autre un bac 4 roues de 400 litres.

Le choix du modèle se fait en fonction du mode de collecte des biodéchets souhaité.

Les GaïaBox en modèle caisse-palette de 620 litres sont destinées à des collectes par rotation des caisses avec remplacement de la caisse pleine enlevée par une caisse vide et propre. Les collectes sont effectuées par des camions standards équipés de hayons.

Les GaïaBox en modèle bac 400 litres 4 roues sont destinées à des collectes en benne à ordures ménagéres (BOM)

Les deux modèles de GaïaBox possèdent une version avec contrôle d’accès mesurant le poids des biodéchets déposé.

LA GAÏABOX™ avec caisse-palette

Une caisse-palette de 620 litres (1200 x 1000 x 800 cm) est logée à l’intérieur de la “box”. Ce volume correspond à la production hebdomadaire d’environ 100 foyers (250 à 300 personnes).

  • Les utilisateurs transportent leurs biodéchets avec des bioseaux et les vident dans la GaïaBox™.
  • Ergonomie : la zone d’introduction est basse (1 m), cette hauteur est parfaitement adaptée aux enfants et aux personnes à mobilité réduite.
  • Hygiène :
    • L’ouverture du capot se fait en mains libres (pédale), l’utilisateur n’a pas de contact avec la GaïaBox.
    • Hygiène à chaque enlèvement, une caisse propre vient remplacer la caisse collectée.
Machine GaïaBox version caisse palette schéma
Machine GaïaBox version caisse palette schéma
LES PLUS PRODUIT
  • Ouverture mains libre (pédale)
  • Fermeture lente et silencieuse du capot
  • Barre de vidage des bioseaux avec racleur
  • Zone d’introduction basse à 1 m de haut
  • Accès caisse facile
  • Implantation simple et sans génie civil.
  • Un choix de 35 couleurs RAL
DIMENSIONS
  • Largeur : 140 cm
  • Profondeur : 140 cm
    (125 cm hors pédale)
  • Hauteur : 125 cm
    (hors panneau solaire)

Les avantages de la caisse-palette

  • Collecte ergonomique : la densité des biodéchets est élevée, environ 0,4 kg/l. Le poids d’une caisse palette de 620 l pleine peut atteindre jusqu’à 350 kg, ce type de charge se déplacent très aisément à l’aide d’un transpalette (électrique ou non).
  • Une propreté assurée : les odeurs et les proliférations bactériologiques proviennent des lixiviats qui restent sur les parois des conteneurs. La logique de la collecte avec ce type de contenant avec remplacement de la caisse collectée par une caisse propre.
  • Une offre de transport élargie : en utilisant la caisse-palette, la logistique liée à la collecte des biodéchets peut être prise en charge par n’importe quel transporteur (à condition d’avoir fait préalablement une demande d’agrément pour le transport de sous-produits animaux de catégorie 3).

LA GAÏABOX™ avec bac 4 roues

Un bac 4 roues de 400 litres est logée à l’intérieur, ce qui correspond à la production d’environ 60 foyers.

Il n’est pas envisageable d’utiliser de plus grosse capacité, des bacs de 660 l ou 770 l plein de biodéchet pouvant atteindre des poids de plus de 400 à 500 kg, il n’est pas envisageable de les manipuler sans troubles musculo-squelettiques majeurs pour les ripeurs.

  • Comme pour le modèle caisse palette, les utilisateurs transportent leurs biodéchets avec des bioseaux et les vident dans la GaïaBox™.
  • La zone d’introduction est à 120 cm, moins adaptée au PMR.
  • L’ouverture du capot se fait en mains libres (pédale) de la même manière que pour le modèle caisse palette.
  • À chaque enlèvement, le bac doit être nettoyé si ses parois ne sont pas protégées par une sache.
Machine GaïaBox version bac 4 roues schéma
Machine GaïaBox version bac 4 roues schéma
LES PLUS PRODUIT
  • Ouverture mains libre (pédale)
  • Fermeture lente et silencieuse du capot
  • Barre de vidage des bioseaux avec racleur
  • Zone d’introduction basse à 1 m de haut
  • Accès caisse facile
  • Implantation simple et sans génie civil.
  • Un choix de 35 couleurs RAL
DIMENSIONS
  • Largeur : 120 cm
  • Profondeur : 122 cm
  • Hauteur : 143 cm
    (hors panneau solaire)

L’avantage du bac 4 roues

Le principal intérêt de ce modèle de GaïaBox est de permettre aux collectivités d’utiliser leurs camions benne à ordures ménagères (BOM).

Cependant, ce modèle ne permet de collecter que 60 foyers contre 100 pour le modèle caisse palette, il faudra soit un plus grand nombre de collecte hebdomadaire soit un plus grand nombre de point d’apport volontaire pour une même population. Le sujet de l’hygiène est également à traiter de manière spécifique pour limiter les problèmes d’odeur.

LA BIOSÉPARATION

Les erreurs de tri sont inévitables, il est souhaitable de les éliminer avant l’étape finale de valorisation. Le bioséparateur Axibio effectue cette opération, en même temps qu’il permet de massifier les volumes de biodéchets.

Ligne de traitement 1200 kg/h

LE CONTRÔLE D’ACCÈS

Innovation : mesure individuelle du poids déposé

La mesure du poids permet la mise en place d’une comptabilité environnementale à partir de laquelle les collectivités locales peuvent bâtir des politiques robustes et motivantes d’incitation au tri sélectif des biodéchets.

L’identification du déposant se fait avec des badges fournis par Axbio, mais notre solution est ouverte et nous sommes capables de faire fonctionner notre système avec des badges existants déjà mis en place pour une autre collecte sélective (OMR, etc.).

Notre système est également conçu pour un accès avec des smartphones Androïd muni de l’application Axibio.

Les données sont restituées aux collectivités locales et aux particuliers à travers des portails web.

Collectivités contrôle d'accès

LE SYSTÈME D’INFORMATION

Axibio propose un système d’information centré sur le site de traitement des biodéchets
(bioséparateur) assurant les fonctionnalités suivantes :

Une gestion administrative et réglementaire dématérialisée
Émission et archivage (2 ans) des Documents d’Accompagnement Commerciaux (DAC)
Tenue et archivage du registre des déchets non dangereux (5 ans)
Planning prévisionnel des collectes avec bilan hebdomadaire, mensuel et annuel

Un suivi des quantités traitées
Bilan journalier, hebdomadaire, mensuel et annuel

Un suivi de la valorisation des biodéchets (méthanisation ou compostage)
Indicateurs sur la production d’énergie
Information sur la production d’amendement organique et de compost

À travers son portail web Axibio, la collectivité accède
à toutes ces informations et peut piloter l’ensemble des opérations
concernant les biodéchets sur son territoire.